A propos de l’ACFAS

Mission

Promouvoir la science et les activités scientifiques en français afin de les faire connaître et de les mettre à contribution pour le développement culturel et socio-économique de la collectivité francophone et francophile de la région du nord de l’Ontario et d’ailleurs.

 

Qu’est-ce que l’ACFAS – Sudbury?

L’ACFAS – Sudbury, la section régionale de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir) du Nord de l’Ontario, est basée à l’Université Laurentienne. Elle a été fondée en 1993, sous l’instigation du professeur Maurice Aumond de l’école des sciences de l’éducation. L’ACFAS – Sudbury intervient dans diverses activités : colloques régionaux, bourses, publications, etc. Au cours des dernières années ses activités principales ont été la mise sur pied de conférences-midi, la tenue d’une Journée des Sciences et Savoirs, chaque printemps et la publication des Actes qui en découlent ainsi que la remise de bourses à des étudiantes et des étudiants francophones prometteurs.

 

Qu’est-ce que l’ACFAS?

L’Association francophone pour le savoir (ACFAS – anciennement l’Association canadienne française pour l’avancement des sciences) fut fondée au Québec, en 1923, dans le but de susciter chez les francophones du Canada l’entrée dans des carrières de chercheurs dans tous les domaines des sciences et de ses applications. Par la suite, elle s’est rapidement transformée en plateforme leur permettant de diffuser les résultats de leurs découvertes scientifiques à travers toute la communauté francophone.

Aujourd’hui, tout en perpétuant son mandat de diffusion de la connaissance scientifique produite par les francophones, tant dans le secteur privé que dans le secteur public, elle tente d’en faire valoir aussi l’importance dans le développement culturel et socio-économique de la collectivité.

Elle s’acquitte de cette tâche notamment par ses publications (la revue Découvrir), par la visibilité qu’elle se donne à travers ses colloques, ses séminaires et ses prix prestigieux et en cultivant, particulièrement chez les jeunes chercheurs, un sentiment d’appartenance à une large communauté scientifique francophone.

L’ACFAS étant une association nationale, elle se reconnaît l’obligation de poursuivre ses objectifs auprès de toutes les communautés francophones du Canada. La dispersion de ces communautés sur un vaste territoire rend ardue la tâche de les animer à partir d’activités centralisées. C’est pourquoi l’ACFAS a créé des sections régionales hors Québec : ces sections ont pour mandat de mettre sur pied des activités autonomes de promotion et de diffusion de la culture scientifique en français, conformément aux attentes de l’ACFAS et aux besoins des communautés en question.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le Guide des politiques, directives et procédures de l’ACFAS. relatif aux sections régionales – de l’ACFAS.